Ce rapport appelle à ce que l’Union européenne se dote rapidement d’une politique commune de l’énergie et propose sept priorités d’action.

Hausses très sensibles des prix des produits pétroliers, du gaz et de l’électricité ; risques de rupture d’approvisionnement ; panne d’électricité géante ; dépendance énergétique croissante de l’Europe… L’énergie est un enjeu absolument crucial. Et pourtant, une politique européenne de l’énergie peine à prendre corps, car chaque Etat membre souhaite conserver dans cette matière un pouvoir de décision autonome, même si sa propre capacité d’action s’en trouve affaiblie. Ce rapport appelle à ce que l’Union européenne se dote rapidement d’une politique commune de l’énergie et propose sept priorités d’action, dont voici les principales : créer une Haute autorité indépendante servant de lieu de concertation et d’élaboration en commun des grands choix énergétiques européens ; mettre en place des «pactes de convergence énergétique» entre les États membres ; imposer que d’ici à 2050, la moitié au moins des sources d’énergie de l’Union soient non-émettrices de CO2 ; lancer un programme coordonné de sensibilisation aux économies d’énergie.

Source: institutmontaigne.org

Publié par Michel Derdevet

Membre du Directoire d’Enedis, dont il est le Secrétaire Général.
Essayiste français spécialiste dans l’énergie, il est également enseignant à l’Institut d’Études Politiques de Paris et au Collège d’Europe de Bruges.